La tête la première !

Cette année, j’ai innové pour mon réveillon du 31. SWITCH la grosse soirée chips/vodka/champagne avec la troupe des amis bordelais ou indiens, et GO le dîner en amoureux à la maison au Cameroun. Gros coup de vieux ? non. Juste envie de changer, car après tout pourquoi pas ? Un peu de Louis Armstrong pour planer, quelques guirlandes et bougies pour s’ambiancer et un délicieux repas cuisiné à deux (enfin presque !) pour bien kiffer. Sympa pour bien clôturer cette année si intensément vécue, non ? 🙂

Pour impressionner le copain (et parce que j’adoooooore ce plat!), j’ai opté pour des linguines à la crème de gingembre, accompagnées de gambas marinées au gingembre, citron et curcuma. ZBRAAA ! Même si la recette est juste ouf, ce n’est pas l’objet de cet article…Bon allez, je suis sympa, je vous laisse un petit lien pour reproduire ce plat orgasmique : cliquez ici. Car aujourd’hui, je vous donne une astuce anti-gaspi avec ce qu’il peut nous rester de nos repas festifs.

La meuf est obsédée par la récup => Ouais un peu j’avoue…

La petite histoire est qu’il me restait plein de têtes de gambas de Douala (Thank God pour ces merveilles…). Arya mon chat ne les mange pas, pareil pour Shawarma le lapin.

Ding dong ! Ami Google, que puis-je faire avec ces têtes fraiches ? DE LA SOUPE OUAICH !

Soupe de carcasses et têtes de gambas (ou crevettes) aux légumes

bouillon-asiatique-aux-crevettes-et-au-the-vert

Comme d’hab, merci internet pour tes photos car les miennes ne font pas honneur à mes créations…

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • Restes de carcasses et têtes de gambas ou crevettes
  • Restes de légumes : tomate, oignon, poireaux, ail, gingembre…
  • 1 cube bouillon
  • Sel, poivre
  • Huile d’olive
  • Feuilles fraiches de basilic ou de persil (mais basilic, c’est clairement la vie)
  • Facultatif : restes de pâtes, vermicelles….
  1. Dans une marmite, faites revenir vos carcasses de crustacés dans un fond d’huile d’olive. Faites attention à ce qu’elles ne se crament pas.
  2. Rajoutez les légumes hachés en petits morceaux + le basilic et émiettez un cube bouillon. Mélangez bien le tout.
  3. Versez 1l d’eau et laissez mijoter entre 30 et 45 min.

Niquel pour bien digérer le lendemain du 31 et se régaler 🙂

Publicités

Bonne année 2019 !

0fb7b9081c4a5bae4016e1130268ab9e

– Si vous aviez un conseil à donner à une femme, quel serait-il ?

– Aimer.

– À un enfant ?

– Aimer.

– À une adolescente ?

– Aimer.

(extrait film « La Môme »)

 

En vous souhaitant une année remplie de bienveillance, d’amour (pour soi et pour les autres), de bonne bouffe, de positif et de féminisme 😀

SOS réconfort en hiver

Y a-t-il meilleur réconfort hormis entendre la voix de son amie au téléphone (<3) et de se raconter les histoires virevoltantes entre Bordeaux et Yaoundé ? Sans aucun doute la recette douceur de Juliette pour faire la transition automne-hiver 🙂

Recette soupe de potiron aux lentilles corail et épices

44396279_2043208382405556_6924649421992886272_n

Un livre de Hermann Hesse, petites bougies et guirlande, un chat et c’est bon, c’est le bonheur !

Ingrédients pour 2 personnes :

  •  1/2 potiron 
  • 2 pommes de terre
  • 60 gr de lentilles corail (si, si, les petites lentilles oranges dans les épiceries indiennes ou au rayon bio)
  • Gingembre (frais ou en poudre)
  • Epices : curcuma et cumin mais ça peut être du curry jaune aussi
  • Ail (poudre ou frais)
  • Crème de soja
  • Huile d’olive
  • Facultatif : persil

1. Faites revenir le potiron coupé en morceaux avec les épices dans une cocotte légèrement huilée pendant 15 min en couvrant.

2. Rajoutez les lentilles et les pommes de terre pelées et découpées, puis recouvrir d’eau.

3. Laissez mijoter environ 10 min, puis rajoutez la crème de soja, et laissez mijoter 5 min. Les lentilles seront quasiment en bouillie, c’est normal 🙂 Mixez, rajoutez du persil ciselés selon goût.

Salade « Métro-Boulot-dodo »

Le mois de la rentrée post-voyage paradisiaque au Togo ne fut pas tendre. Il a fallu retrouver le Cameroun et ses tchip incessants, le chemin du bureau en taxi (parfois 3 devant et 3 derrière) et le chemin de la boxe avec mon super coach Mustafa. Et désormais, nouveau réflexe adopté, c’est de faire comme à Paris : on se prépare la popote pour le déjeuner à emporter plutôt que de tout dépenser dans les restau et prendre 3 tonnes. Voici donc une salade bien complète histoire de te caler l’estomac tout en faisant le plein de protéines et de vitamines pour assurer tes dossiers et tenir l’entrainement corde à sauter.

Salade de graines de soja et crudités

Pour 4 personnes

  • 250g de graines de soja (sèches en vrac)
  • 1 concombre
  • 4 tomates
  • 1 avocat
  • 4 oeufs durs
  • Sel, poivre, cumin
  • Facultatif : un peu de feta et des olives, ça fait pas de mal
  1. Laissez tremper la veille dans un grand saladier d’eau froide vos graines. Le jour même, faites les cuire 1h30 voir 2h. Égouttez et mettez dans un saladier à part. Vous pouvez aussi optez pour des graines de soja déjà cuites en conserve.
  2. Faites cuire dans une eau bouillante vos oeufs pendant 10 min. Sortez les et laissez-les refroidir. Quand c’est froid, disons suffisamment pour ne pas vous brûler les doigts, enlevez la coquilles et coupez en petits morceaux les oeufs.
  3. Coupez en dès le concombre et les tomates. Mélangez le tout dans le saladier de graines de soja.
  4. Écrasez l’avocat pour en faire une pâte et rajoutez à la préparation. Assaisonnez. Pour moi, c’est une bonne astuce pour éviter huiles/vinaigrette car l’avocat en purée va lier le tout et avec les épices, c’est le top !

20181014_143319

A taaaaaable !

Mémo Octobre

téléchargé (2)

3 recettes inspirations du mois :

On ne trouvera sans doute pas les mêmes produits partout, cela dépend des régions. Mais je ne peux que vous conseillez de garder quelques bons réflexes pour vos courses en produits frais:

  • Ayez toujours un petit tote-bag dans ton sac .On ne sait jamais, on peut toujours s’arrêter faire une course à l’improviste.
  • Pour les fruits et légumes : allez au marché le plus proche de votre lieu de travail ou de vie (histoire de rentabiliser son trajet)
  • Achetez uniquement les produits en provenance de France, et donc de saison. C’est plus économique et plus écologique 🙂
  • Demandez des fanes (les feuilles des carottes par exemple) qui sont riches en vitamines. On les accommode dans des salades, soupes, galettes, sauces et c’est 100% gratuit 🙂
  • Ne soyez pas trop ambitieux trop vite : allez y progressivement niveau cuisine ! Si vous avez l’habitude de manger des salades, OK pour la laitue et molo avec le chou vert qui moisira dans le frigo

J’avais adopté ces petits gestes à Paris et j’avoue que c’était plus le kiff de dire salut aux producteurs chaque jeudi plutôt que de trainer dans les rayons mornes de chez monoprix. Et puis j’aimais bien l’ambiance marché avec ses senteurs, ses bruits, ses produits qui nous surprennent et nous interrogent…Bref, faudrait que je réfléchisse à ouvrir un jour mon stand un jour hein.