Mango love

Au Cameroun, c’est actuellement la saison des mangues, aka mon fruit préféré du monde entier. Parfait pour se remettre d’un coeur brisé, d’une balade dans la « vallée des larmes » de l’expatriation et d’un bon premier palu !

IMG-20180425-WA0019

Aucune recette à proposer, si ce n’est : chopper un couteau et entamer une bonne bassine de mangues dès le matin et tout au long de la journée !

Au marché de Yaoundé, dans les gares de l’Adamaoua, dans chaque coin de rue le long des voyages, on opte pour un « tas » de mangues fraîches 🙂

« Partager, ça donne l’appétit ! » comme dirait un chauffeur de taxi ici.

20180501_215523

Publicités

5 en 1 : comment manger ta dose quotidienne de légumes avec le smile

Ce week-end, mode associable ON : je-ne-fous-rien-et-je-reste-chez-moi. Dans la vie, faut savoir faire des choix et les assumer. Les miens furent de couper mes réseaux sociaux et de miser des activités posey #mamiepowa que j’aime tant : écrire, lire, jardiner (enfin essayer) et bien sûr cuisiner. Etonnant, n’est-ce pas? Tout cela sur fond de First Aid Kit, Lana del Rey, London Grammar (grosse ambiance à l’appart ouaich) et de ma petite Arya, aka le chat le plus pipou de l’univers, à mes côtés.

Et c’est donc en me déhanchant et chantant comme un caca emoji que je me suis mise à tester un bon plat ARCHI SIMPLE DE OUF qui fait plaisir et qui me déculpabilise en y intégrant 5 légumes d’un coup.

Avocat aux oeufs et légumes d’hiver rôtis

Je rappelle qu’au Cameroun, l’avocat est un légume local souvent mangé. Mais en France non, et même bio, c’est pas le top niveau alimentation eco-friendly. Optez alors pour un autre légume, genre mini galette de pommes de terre râpée.

20180317_131704

Ingrédients (pour 2 personne):

  • 1 avocat
  • 2 oeufs
  • 3 carottes
  • 1 grosse betterave
  • 1 betterave
  • 1 à 3 gousses d’ail (selon les préférences)
  • Persil
  • Salade verte pour accompagner
  • Huile d’oliver
  • Sel et poivre
  1. Coupez l’avocat en deux en retirant le noyau (que l’on peut cultiver). Creusez un peu à la cuillère un puits et cassez dedans chaque moitié d’avocat un oeuf cru. Salez, poivrez.
  2. Mettez au four environ 20-30 min à 180°C jusqu’à que l’oeuf soit cuit.
  3. Pour les légumes rôtis, c’est simple : épluchez et coupez grossièrement en morceau vos légumes.
  4. Placez sur un plaque huilé vos légumes, salez poivrez et mettez les gousses d’ail entière entre les légumes. Ajoutez un peu de persil et arrosez de filets d’huile d’olive. Enfournez environ 20 min à la même température.
  5. Dégustez et allez faire la sieste avec votre chat préféré.

 

Pour changer des salades vertes/tomates que l’on mange juste par bonne conscience 🙂

Chaaaaaud Cacao

Dans chaque pays où j’ai pu résider, il y avait un endroit réconfort ++++ où me ressourçait dans les moments les plus durs de l’expatriation : le lodge Snehatheeram en Inde, le lodge du profe de San Pedro en Amazonie, le salon de thé café Cinnamon en Irlande…Oveng Lodge., c’est mon petit coin de paradis et ma bouffée d’air frais loin de Yaoundé 🙂 Tout ce qu’il me fallait pour bien m’ancrer dans ce pays où je compte rester 2 bonnes années. Et ça tombe bien, car ils font en plus des ateliers cuisine de tablette de chocolat 100% fait maison.

28577867_10156063592568363_3337226433112813485_n

Préparation

Etape 1 : Récupérer des fèves de cacao séchées

Etape 2 : les faire cuire dans une marmite jusqu’à ce qu’elles deviennent noire, puis enlever la peau craquelée.

Etape 3 : Broyer les fèves pour en faire une pâte de cacao crue

Etape 4 : Faire bouillir la pâte dans de l’eau avec du sucre, et laisser cuire environ 20-30 min en remuant constamment dans le même sens.

Etape 5 : Verser dans un moule et hop au frigo !

IMG-20180304-WA0003

Sauce kribienne

Ah Kribi….La fameuse station balnéaire située au Sud du Cameroun.

Ses longues plages où se baladent des amours illusoires parsemés de cheveux gris et de cheveux frisés.

Ses voyages à l’arrière des moto-taxis brassant l’air à toute vitesse, en choppant au passage les moustiques « paludiens » notoires.

Ses petit-déjeuners sur fond de Tracy Chapman.

Ses journées ensoleillées à tester des gambas et crevettes à peine pêchées servies avec du miando* (bâton de manioc vapeur avec une texture gluante) et ses chaudes soirées face à l’océan avec comme compagnon de route du poisson frais braisé et une bouteille de bière rafraîchissante. « Une Castel pour elle, une Isenbeck pour celui ci, et une 33 pour moi », le refrain enjoué des pré-commandes. S’hydrater au malte, c’est vital !

Je suis ici, loin de Yaoundé.

Je fonds sous l’humidité de la ville et la lourdeur des sons yassa des radios. Et je me noie volontiers dans l’énergie que dégagent des chercheurs bossant sur la conservation des tortues marines, des jeunes construisant des pirogues en bouteilles plastiques récupérées sur la plage…. et de toutes ces personnes de toute nationalité qui ont décidé de s’engager et de croire qu’un avenir meilleur attend ce pays où tout est possible.

Je respire.

Ouf.

Reportage « K-merment Bon » n°1 : le poulet sauce arachide

Vendredi soir….Dure semaine…Une bonne envie de décompresser et de me changer les idées.

Qu’y a-t-il donc d’inscrit sur mon agenda mental? Oh! un cours de cuisine camerounaise, c’est vrai! La monnaie d’échange pour ce cours sera des sourires arrosés de bières Castel et Mützig, car au Cameroun, un repas sans bière n’est jamais complet ! Tant mieux, j’adore la bière (ça rend les cheveux brillants….même si ça passe par l’estomac, si, si #autoconviction).

Je prends un taxi partagé pour me rendre chez un ami, Hugues aka Gaëtan, qui a eu la gentillesse de m’accueillir au sein de sa famille pour m’apprendre à cuisiner un des plats les plus célèbres et quotidiens de Yaoundé : le poulet sauce arachide. Vous ais-je déjà dit que l’arachide se trouvait partout ? A l’apéro, dans les plats, dans la pâte à tartiner, dans les cappuccino…Fini les petits pots onéreux de beurre de cacahuète en magasin bio. Au Cameroun, on va chercher son seau de beurre de cacahuète (oui je dis bien un seau, en mode OKLM) pour pas cher au marché. C’est un ingrédient de base dans la cuisine traditionnelle,  confectionnant des plats riches et délicieux. C’est parti pour le régal !

i120267-poulet-sauce-arachide-facile

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 1 poulet préalablement coupé
  • Quelques filets de poisson fumé
  • 5 tomates
  • 2 oignons
  • Quelques pousses de Djansang camerounais
  • 10 bananes plantains
  • 4 cuillères à soupe de beurre de cacahuète
  • Huile
  1. Faire cuire dans de l’eau bouillante vos bananes plantains coupées jusqu’à ce qu’ils soient mi-cuits (encore un peu dur).
  2. Écrasez vos pousses de ginseng pour former une pâte.
  3. Mixez en purée vos oignons et tomates puis faites revenir dans une marmite huilée avec la pâte de djansang environ 15 min.
  4. Dans un récipient, diluez le beurre de cacahuète dans de l’eau pour que cela soit bien liquide, puis versez dans la marmite.
  5. Rajoutez les morceaux de poulet cuits et de poisson fumé et laissez mijoter 20 min.
  6. Pendant ce temps là, égouttez les morceaux de banane plantain et écrasez les en purée (ici avec le grand mortier). Formez des boules et laissez refroidir.
  7. Servez les boules de bananes plantain accompagnée du poulet en sauce.

Merci à Annick et merci à toute la famille Essono pour ce moment 🙂 To be continued…

Les faims de mois sont les meilleures

Après les fêtes ou en fin de mois, c’est bien connu : on accumule les restes. Et quand je débarque dans ma cuisine après mon séjour en Inde, je me surprends d’être contente en voyant un énorme sec rempli de bouts de pain dur non consommés. Pourquoi contente ? Parce que j’adore recycler l’irrecyclable en cuisine !

Comme à mon humble habitude de mamie nova de 26 ans, j’adore faire des gâteaux pour mes colocs et mes collègues. C’est bien connu que le Lundi, absolument personne sur cette terre ne va sauter de joie à 8h au bureau. Moi-même, je ne pense qu’à me noyer dans le café noir que la machine vient de sortir, et ce ne sont pas les playlist Folk Youtube écoutées en boucle qui arrivent à adoucir cette journée maudite de la semaine. Alors j’apporte  un bon pudding qui va caler les estomacs et occuper l’esprit pour quelques heures. Si on n’a pas la foi pour le boulot, on l’a au moins pour la bouffe.

Recette zéro-déchet : le pudding de pain rassi au rhum et raisins

i115020-pudding-au-pain

Ingrédients pour 8-10 personnes (attention, fat gâteau) :

  • L’équivalent de 2 baguettes de restes de pain dur
  • 3 oeufs
  • 1 litre de lait entier
  • Deux grosses poignées de raisins secs (ou cranberries)
  • 1/3 d’un verre de rhum brun
  • 150g de sucre cassonade
  • 1 sachet de sucre vanillé

1)Faites tremper la veille dans un grand saladier les morceaux de pain dur dans le lait. Le pain doit être bien ramolli.

2)Dans ce même saladier, mélangez tous les ingrédients (oeufs, sucres, rhum, raisins) jusqu’à obtenir une pâte consistante.

3) Dans un plat en verre tapissé de papier cuisson, versez la préparation et mettez à cuire entre 45 min et 1h thermostat 7.

Oui au pudding et non au pain rassi pour les canards du lac d’à côté (ou les chiens errants affamé, ça dépend de là où on se trouve hein)