Sauce kribienne

Ah Kribi….La fameuse station balnéaire située au Sud du Cameroun.

Ses longues plages où se baladent des amours illusoires parsemés de cheveux gris et de cheveux frisés.

Ses voyages à l’arrière des moto-taxis brassant l’air à toute vitesse, en choppant au passage les moustiques « paludiens » notoires.

Ses petit-déjeuners sur fond de Tracy Chapman.

Ses journées ensoleillées à tester des gambas et crevettes à peine pêchées servies avec du miando* (bâton de manioc vapeur avec une texture gluante) et ses chaudes soirées face à l’océan avec comme compagnon de route du poisson frais braisé et une bouteille de bière rafraîchissante. « Une Castel pour elle, une Isenbeck pour celui ci, et une 33 pour moi », le refrain enjoué des pré-commandes. S’hydrater au malte, c’est vital !

Je suis ici, loin de Yaoundé.

Je fonds sous l’humidité de la ville et la lourdeur des sons yassa des radios. Et je me noie volontiers dans l’énergie que dégagent des chercheurs bossant sur la conservation des tortues marines, des jeunes construisant des pirogues en bouteilles plastiques récupérées sur la plage…. et de toutes ces personnes de toute nationalité qui ont décidé de s’engager et de croire qu’un avenir meilleur attend ce pays où tout est possible.

Je respire.

Ouf.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s