Mémo décembre

téléchargé (1)

3 recettes inspirantes du mois

Crumble pommes kiwi

téléchargé (2)

Velouté potimarron curcuma

téléchargé (3)

Topinambours sautés au beurre

téléchargé (4)

Publicités

SOS réconfort en hiver

Y a-t-il meilleur réconfort hormis entendre la voix de son amie au téléphone (<3) et de se raconter les histoires virevoltantes entre Bordeaux et Yaoundé ? Sans aucun doute la recette douceur de Juliette pour faire la transition automne-hiver 🙂

Recette soupe de potiron aux lentilles corail et épices

44396279_2043208382405556_6924649421992886272_n

Un livre de Hermann Hesse, petites bougies et guirlande, un chat et c’est bon, c’est le bonheur !

Ingrédients pour 2 personnes :

  •  1/2 potiron 
  • 2 pommes de terre
  • 60 gr de lentilles corail (si, si, les petites lentilles oranges dans les épiceries indiennes ou au rayon bio)
  • Gingembre (frais ou en poudre)
  • Epices : curcuma et cumin mais ça peut être du curry jaune aussi
  • Ail (poudre ou frais)
  • Crème de soja
  • Huile d’olive
  • Facultatif : persil

1. Faites revenir le potiron coupé en morceaux avec les épices dans une cocotte légèrement huilée pendant 15 min en couvrant.

2. Rajoutez les lentilles et les pommes de terre pelées et découpées, puis recouvrir d’eau.

3. Laissez mijoter environ 10 min, puis rajoutez la crème de soja, et laissez mijoter 5 min. Les lentilles seront quasiment en bouillie, c’est normal 🙂 Mixez, rajoutez du persil ciselés selon goût.

Salade « Métro-Boulot-dodo »

Le mois de la rentrée post-voyage paradisiaque au Togo ne fut pas tendre. Il a fallu retrouver le Cameroun et ses tchip incessants, le chemin du bureau en taxi (parfois 3 devant et 3 derrière) et le chemin de la boxe avec mon super coach Mustafa. Et désormais, nouveau réflexe adopté, c’est de faire comme à Paris : on se prépare la popote pour le déjeuner à emporter plutôt que de tout dépenser dans les restau et prendre 3 tonnes. Voici donc une salade bien complète histoire de te caler l’estomac tout en faisant le plein de protéines et de vitamines pour assurer tes dossiers et tenir l’entrainement corde à sauter.

Salade de graines de soja et crudités

Pour 4 personnes

  • 250g de graines de soja (sèches en vrac)
  • 1 concombre
  • 4 tomates
  • 1 avocat
  • 4 oeufs durs
  • Sel, poivre, cumin
  • Facultatif : un peu de feta et des olives, ça fait pas de mal
  1. Laissez tremper la veille dans un grand saladier d’eau froide vos graines. Le jour même, faites les cuire 1h30 voir 2h. Égouttez et mettez dans un saladier à part. Vous pouvez aussi optez pour des graines de soja déjà cuites en conserve.
  2. Faites cuire dans une eau bouillante vos oeufs pendant 10 min. Sortez les et laissez-les refroidir. Quand c’est froid, disons suffisamment pour ne pas vous brûler les doigts, enlevez la coquilles et coupez en petits morceaux les oeufs.
  3. Coupez en dès le concombre et les tomates. Mélangez le tout dans le saladier de graines de soja.
  4. Écrasez l’avocat pour en faire une pâte et rajoutez à la préparation. Assaisonnez. Pour moi, c’est une bonne astuce pour éviter huiles/vinaigrette car l’avocat en purée va lier le tout et avec les épices, c’est le top !

20181014_143319

A taaaaaable !

Mémo Octobre

téléchargé (2)

3 recettes inspirations du mois :

On ne trouvera sans doute pas les mêmes produits partout, cela dépend des régions. Mais je ne peux que vous conseillez de garder quelques bons réflexes pour vos courses en produits frais:

  • Ayez toujours un petit tote-bag dans ton sac .On ne sait jamais, on peut toujours s’arrêter faire une course à l’improviste.
  • Pour les fruits et légumes : allez au marché le plus proche de votre lieu de travail ou de vie (histoire de rentabiliser son trajet)
  • Achetez uniquement les produits en provenance de France, et donc de saison. C’est plus économique et plus écologique 🙂
  • Demandez des fanes (les feuilles des carottes par exemple) qui sont riches en vitamines. On les accommode dans des salades, soupes, galettes, sauces et c’est 100% gratuit 🙂
  • Ne soyez pas trop ambitieux trop vite : allez y progressivement niveau cuisine ! Si vous avez l’habitude de manger des salades, OK pour la laitue et molo avec le chou vert qui moisira dans le frigo

J’avais adopté ces petits gestes à Paris et j’avoue que c’était plus le kiff de dire salut aux producteurs chaque jeudi plutôt que de trainer dans les rayons mornes de chez monoprix. Et puis j’aimais bien l’ambiance marché avec ses senteurs, ses bruits, ses produits qui nous surprennent et nous interrogent…Bref, faudrait que je réfléchisse à ouvrir un jour mon stand un jour hein.

Think global, act local

La rentrée, ses to-do list qui n’en finissent plus et ses « vraies » bonnes résolutions. La mienne (en dehors du fait de cuisiner mon déjeuner au lieu d’opter pour mon café préféré de Yaoundé), est de divulguer chaque mois un petit calendrier des fruits et  légumes de saison avec des liens vers des recettes que je trouve sympa. Nul besoin de rappeler que consommer local et de saison redonnera le smile à la fois à la planète et au portefeuille.

Vous me direz : mais Laura, pourquoi te torturer à piquer des images et liens Google alors que concrètement, on improvise avec ce que l’on trouve à Monoprix en fin de journée et on s’en fout de ta saisonnalité ?

Je me dis qu’avec tout ce que l’on peut entendre sur les réseaux sociaux et les médias, combo grosse canicule de 2018 sur Paname, les consciences écologiques s’éveillent davantage en chacun de nous. Et qu’on est de plus en plus à vouloir changer des petites habitudes ou au moins à se questionner sur nos actes quotidiens.

téléchargé (1)

Je ne suis pas vraiment un exemple, sachant que je suis loin d’atteindre le zéro déchet lifestyle, même si ma brosse à dent à tête rechargeable et que mon tote-bag de bobo se portent bien. Mon compost d’appartement à Yaoundé ressemble à une déchetterie à ciel ouvert, et parfois, mes recettes recyclage d’épluchures tournent au fiasco, au plus grand regret de mes colocs qui ont subi le cake aux épluchures de mangue et noyaux d’olives…mis malencontreusement. Mais, à défaut de culpabiliser et bouder dans mon coin en pensant que le changement climatique c’est pourri et que de toute façon on va tous mourir (#psychologiepositive), j’essaie d’adopter la pensée « je continue de sourire et j’essaie« . Et quand je déprime vraiment, que j’ai envie de baisser les bras, que je me dis que mon boycott coca-cola ne sert à rien…je voyage, sur le net ou sur la planète, pour écouter des gens qui sont dans cette même démarche. Et paf, mieux que le Redbull !

Cela me fait penser aux 365 actions éco-citoyennes de Julien Vidal que je trouve génial 🙂 Surtout si l’on veut rentrer dans la transition tout en douceur. Petite vidéo inspirante par ici :

 

ATTENTION: On ne remplacera pas les politiques publiques, on en freinera pas du jour au lendemain des multinationales destructives de l’environnement. En parlant de l’action individuelle, je suis loin de négliger l’action collective, essentielle dans cette lutte. Car tout ne doit pas reposer sur nos propres épaules  (voir Article « Quel poids pèsent vraiment les gestes individuels dans le changement climatique?« ). Mais en s’impliquant, on implique d’autres personnes, et on s’assemble, on aspire à des idéaux communs et là, ça devient un peu plus politique. Et puis… agir dès maintenant dans notre vie quotidienne, ça ne peut être que mieux 🙂

La reprise !

32191464373_e8864ab8bd_b

Le jus de citron à jeûn qui éveille les papilles.

L’odeur du café fraichement compressé dans ma cafetière à piston.

Arya, mon petit chat, qui se blottit contre moi pendant que je fais la méditation quotidienne sur le balcon.

Les podcasts remplis de douceur pour me réveiller et me préparer le matin (Love Podcast à soi, Génération XX et Transfert de Slate).

Les MOOCs qui s’enchainent sur mon ordinateur et remplissent mon nouveau cahier de note.

Les nouvelles recettes à base de légumineuses, de feuilles de manioc et d’autres ingrédients plus locaux.

Et les nouveaux food reportage qui arrivent sur mes escapades en Afrique (Gabon et Togo) 🙂

Bonne rentrée à tous !