Les (fanes) de carottes sont cuites

Je ne sais pas ce que j’ai en ce moment, j’ai envie de tester des recettes de fanes. Oui comme ça, pour le kiff…Et aussi parce-que ma poubelle de compost se remplit vite et que j’ai découvert qu’on pouvait les réutiliser dans des recettes trop bonnes. Alors, les fanes, menu gagnant ou perdant ? A vous de tester avec ces petites galettes faciles à réaliser 🙂

Galettes de fanes de carottes

photo

Ingrédients (pour 10 petites galettes):

  • 1 grand bol de fanes de carottes (les feuilles quoi)
  • 1 petit verre de flocons d’avoine
  • 1 petit verre de lait de soja
  • 1 oeuf
  • 2 gousses d’ail
  • 1 oignon
  • Huile d’olive
  • Cumin
  • Sel et poivre

1)Lavez les fanes, puis ciselez les feuilles en vous débarrassant du reste (tiges).

2)Dans un saladier, battez l’oeuf avec un peu d’huile d’olive (2 cuillères environ), le sel, poivre et cumin (1 cuillère à café). Ajoutez ensuite le lait, les flocons, les fanes, les gousses d’ail coupées en petits morceaux et l’oignon émincé. Mélangez bien.

3)Huilez une poêle légèrement et déposez 4 cuillères à soupe de pâte pour faire 4 petites galettes. Laissez cuire environ 5 minutes de chaque côté.

Et hop, on démarre l’été avec plein de couleurs et de saveurs 🙂

 

Publicités

Apéro chez des amis….en fin de mois

Le compte en banque n’est pas un ami aussi fidèle que le labrador, ça va de soi. Alors que tu apprends à ne plus écouter ton autre BFF aka le déni d’argent, tu remarques combien il te reste à la fin du mois…et là, tu as des envies de décès imminent.

Texto d’une amie qui t’invite pour le déjeuner-apéro chez elle. Hors de question d’arriver les mains vides. Mais le frigo fait la gueule depuis une semaine, et tes placards ont capitulé depuis longtemps. Effectivement, c’est vraiment le décès. Ah ouf, il me reste quelques oignons et des basiques (farine, huile, œuf….). Improvisation totale de recettes applaudies, avant de trépasser pour de bon !

Crackers aux herbes de Provence et confit d’oignons

th2R97G70O

Bouyaaaaaaaaaah !

Pour les crackers (une quinzaine environ)

Ingrédients :

  • 200g de farine
  • 1 oeuf
  • 1/2 cuillère de sel
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Herbe de provence
  • 2 pincées de levure
  • Persil
  • Eau

1)Mélangez les poudres : farine, levure, sel, herbes dans un saladier.

2)Ajoutez l’œuf puis l’huile et l’eau, et malaxez jusqu’à obtenir une boule qui ne colle pas aux doigts.

3)Couvrez et laissez reposer la boule au frigo 30 min. Pendant ce temps là, préchauffez le four à 180°C.

4)Travaillez ensuite la pâte sur un plan de travail fariné : étalez-là puis à la l’aide d’un verre, découpez des biscuits (forme ronde). Placez-les ensuite sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé.

5)Piquez les biscuits avec une fourchette et enfournez 10-15 min jusqu’à ce qu’ils soient tous dorés

Pour le confit d’oignons (pour 4 personnes)

Ingrédients :

  • 500g d’oignons jaunes
  • 1 cuillère à café de sucre en poudre
  • 3 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
  • Huile d’olive
  • Sel et poivre

1)Emincez (=découpez finement) vos oignons et faites les revenir dans une casserole avec de l’huile d’olive.

2)Quand ils deviennent translucides (si, si, c’est pas des conneries), ajoutez le sucre, le vinaigre balsamique et assaisonnez. Laissez mijoter ainsi pendant 15 min.

 

Totalement F(anes) de radis

Lors de mon dernier atelier de cuisine, j’avais prévu de cuisiner une bonne et colorée salade de saison. Mai, c’est le mois des petits radis choupis, que je n’ai pas tant que ça l’habitude de mettre dans mon assiette. Au fur et à mesure que les personnes coupées les radis de leur botte, je me suis dit « quand même, quel gaspillage toutes ces feuilles….Hé ! On pourrait en faire un pesto ! ». Bon, ce n’est pas descendu du ciel en mode saint-esprit, j’avais déjà entendu parler de cette splendide recette, économique, écologique et surtout étonnamment délicieuse ! A servir pour les apéros avec des crudités ou des salades 🙂

Recette pesto de fanes de radis

DSC_0010-001legere2-400x600

Ingrédients (pour 4 Personnes) :

  • Les fanes (ou feuilles) d’une botte de radis
  • 1 gousse d’ail
  • 1 grosse cuillère de poudre d’amande
  • 1 grosse cuillère de parmesan râpé (facultatif)
  • 3 cuillères d’huile d’olive
  • Sel et poivre

Hachez tout au mixeur, assaisonnez et hop ! Bon appétit anti-gaspi 🙂

Cuillères anti-galères

Alors que je me réveille tranquillement ce matin, et que je finis ma séance d’auto-roulage sushi dans ma couette en plume, je me dis qu’on va continuer sur une ambiance douceur. Hé oui, ce n’est pas tous les jours qu’on a son Lundi (sans le soleil, car à Paris, il pleut…beaucoup). Je me concocte un petit thé au lait qui rappelle l’Inde, et, vu l’état des courses, je me demande ce que je vais bien pouvoir manger pour répondre aux appels de l’estomac. Je tourne la tête : il reste des pommes….mmmm….quoi faire…ça y est j’ai trouvé !

« A chaque cuillère, j’oublie mes galères. »

Telle est la phrase instinctive qui m’est venue lorsque j’ai dégusté cette petite recette improvisée de compote de pomme-cannelle sur lit de caramel beurre salé (recette TRÈS simple, peu coûteuse et de saison).

Oui, oui, vous m’avez bien lu…

photo

La douceur-cocooning atteint son apogée avec une lecture du magazine Happinez 🙂

Ingrédients (pour 1 personne) :

  • 2 pommes (dans l’idéal, de vieilles pommes bien mûres que tu avais en tête de mettre à la poubelle…on lutte contre le gaspillage, vive la compote !)
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 1 cuillère à café de caramel beurre salé (Bretagne représente !)
  • 1 cuillère à soupe de sucre de canne

1)Epluchez et coupez en dès vos pommes (sans le trognon et pépins).

2)Mettez les morceaux dans une casserole avec un demi-verre d’eau, le sucre, la cannelle et laissez cuire environ 15 min, jusqu’à ce que les pommes soient fondantes.

3) Chauffez votre caramel et déposez-en une cuillère en fond de verre ou tasse. Puis versez votre compote par dessus.

Pour le goûter ou le petit déjeuner, c’est l’idéal 🙂

 

Des tagliatelles pas comme les autres

Comme j’essaie de diminuer au max les féculents (ma culotte de cheval se porte mieux!), on ne misera pas sur un mix bizarre à base de fromage et pâtes Kub or aujourd’hui. Non, non,  qui dit recette de fauchée dit recette inspirée! Et cela grâce aux conseils nutrition de Amaia 🙂 Voici donc:

Recette ultra-rapide de tagliatelles de courgettes aux champignons et tofu

photo

Ici on dirait vraiment des pâtes car j’ai utilisé une courgette jaune 🙂 effet bluff garanti!

Ingrédients (pour 1 personne):

  • 1 courgette bio (car on va manger la peau ici)
  • 100g de tofu (la moitié d’une barquette sous-vide)
  • Une poignée de champignons (frais ou en conserve)
  • Huile d’olive
  • Paprika
  • Poivre
  • Sel

1)A l’aide d’un économe, épluchez dans le sens de la longueur la courgette pour faire de belles lamelles de courgettes (avec la peau). Quand vous atteignez les pépins, c’est qu’il faut arrêter.

2)Coupez en petits dès le reste de courgette avec pépins, et faites les revenir dans une poêle avec de l’huile d’olive en même temps que les champignons et le tofu coupé en petit dés. Rajoutez les épices.

3)Enfin, rajoutez vos lamelles et faites les revenir dans de l’huile d’olive avec le reste, en pensant à bien remuer pour bien les cuire et pour ne pas qu’elles accrochent la poêle.

Et hop c’est fini! 🙂

50 nuances de Green

1544515_553363854798289_7271348726873552440_n
Désolée de te décevoir mais Christian et la Chambre Rouge, ce n’est pas pour ce soir…


Pour mon ultime conseil du dossier anti-gaspillage, j’aimerais juste te dire que oui, il est temps d’ouvrir les yeux (…oui bon ben dans ce cas, tu ôtes ton bandeau velour là, et tu écoutes attentivement…tsss) et de se rendre compte que nous sommes dans un monde qui bouge les enfants! Mouvements citoyens, innovations, projets collectifs sont au coeur de ce que l’on appelle « l’Economie Sociale et Solidaire » (ESS). Comme le mois de Novembre arrive et que c’est le mois de l’ESS, je me suis dis que ça serait bien de vous faire découvrir quelques petits potins qui sont en lien avec l’anti-gaspillage alimentaire, et qui se passent tout près de chez vous.

Disco Soupe

Alors Disco Soupe, ce n’est pas vraiment une radio que l’on laisse tremper dans la marmite, non ça tu laisses tomber. En réalité, ce sont des mouvements de militants et citoyens qui veulent sensibiliser la population au gaspillage, partout dans le monde. Les fruits et les légumes invendus ou pas assez standards pour la vente (supermarché, sortie d’un champs), sont récupérés, cuisinés ensemble en musique et distribués gratuitement dans la rue. De l’ambiance, des rencontres et de la bonne humeur, tout en dégustant ton smoothie ou soupe maison, je dis « oooooh ouiiiiii ».

Les jardins partagés

Jardins familiaux, ouvriers ou partagés, il est temps d’aller cultiver son petit coin de paradis…euh, je veux dire son potager. C’est bel et bien l’essence de l’agriculture urbaine, et c’est ça qui est bon! Si tu n’es pas adepte des plantes décoratives dans ton appart’ et que tu as quand même envie de faire du compost du feu de Dieu (parce que concrètement ça te fait chier de jeter tout à la poubelle quand tu sais la merveille que ça peut faire: conseil n°4), il te suffit d’aller dans une de ces associations de jardins partagés (dans ta ville, ton quartier), et d’y adhérer pour avoir ta petite parcelle. Seul, à deux, en famille (les enfants adorent, si, si), tu y plantes tes légumes, plantes médicinales ou aromatiques (…), tu en récoltes les fruits, tu recycles tes déchets verts et tu recrées un lien entre toi, la terre, la nature, la vie…oui bon on va s’arrêter là. Ce qui est cool, c’est que tu rencontres sur le lieu d’autres personnes avec qui tu peux parler, te marrer et plus si affinités…. Mieux que Tinder ma gueule!

C’est la fin du dossier anti-gaspillage! N’hésitez pas à continuer à vous renseigner et à poser des questions 🙂

Elémen-Terre mon cher Watson

Pour cet avant-dernier article du dossier « anti-gaspillage »,  on va rentrer dans le vif du sujet  alors accroche toi et je te conseille vivement de ne rien manger avant de lire. Ton chemisier risque de le regretter…Enfiles tes bottes (même celles rouge à pois blanc) et mets tes gants parce qu’aujourd’hui ma gueule, on va faire du….du…(du pôle dance? non! du poney? non!!)….

Du compost!

10410311_550030398464968_1332970598095557835_n

Whaaaaaat?

Le compost mon cher, c’est la V-I-E. Proprement dit, car oui on va créer un beau petit mélange cocooning pour les micro-organismes qui vont recycler tes vieux déchets de légumes, fruits, mais aussi marc de café, coquilles d’oeufs, mouchoirs

Il suffit de suivre un schéma simple composé de 3 petits bacs, de vers de terre (surtout pour ceux qui habitent en appartement, ça évite les odeurs) et de beaucoup de patieeeence! Pour savoir tous les détails => Composteur appartement

Bon j’avoue après, tout ça, c’est pas très sex….

Alors petites astuces:
1) Choisis de jolis bacs tant qu’à faire, et pas un vieux trucs moisis en mode litière
2) Places ton système de compostage dans un coin de la cuisine de manière discrète
3) Penses à bien couvrir les bacs, parce que ça pourrait faire fuir ton rencard du samedi soir…pas kikoo.

Et tu me diras « euh, ouais, et qu’est-ce que tu veux que j’en foute de ton compost?« . Et bien, pour cultiver de petites plantes aromatiques (verveine, sauge, thym, basilic..au top pour l’Hiver!) dans des pots sur le balcon ou dans la cuisine, jardiner, entretenir ton potager,  entretenir les pots de fleurs et plantes qui décorent ton appart…Tout cela avec un super-engrais-de-la-mort-qui-tue. C’est 100% naturel et 100% économique 🙂

Je vous mets en lien un guide trop bien et complet pour vous y mettre. Tentez l’expérience, ça va pas vous mordre 🙂  => Guide compostage

Bref, c’est l’histoire de la vie, le cycle éternel quoi.