Coup de bluff en cuisine

 

Le bluff, c’est tout un art. Autant je suis nulle au poker, autant j’arrive toujours à surprendre, pour le meilleur et pour le pire, mes amis en soirée avec des recettes qui changent. Et la dernière en date fut un franc succès 😀 Je me suis inspirée d’un dessert de la start-up culinaire Kweezine qui a le don pour te filer de bons plans gourmands.

Recette Extra-moelleux au chocolat à la courgette (sans beurre)

gateau-chocolat-courgettes-thermomix-800x600

Ingrédients (pour 6 personnes):

  • 40g de farine
  • 40g de sucre roux
  • 200g de chocolat noir
  • 2 oeufs
  • 1 courgette
  • 1/2 sachet de levure

1)Dans un saladier, mélangez le sucre, les oeufs et la courgette râpée en fouettant bien.

2)Faites fondre les carrés de chocolat dans un bol avec un peu d’eau au micro-ondes, puis versez dans la préparation. Rajoutez la farine et la levure.

3) Mettez à cuire environ 25 min. Pour vérifier la cuisson, piquez avec un couteau : quand rien ne s’accroche à ce dernier, c’est prêt !

Pour se faire plaisir sans aucune culpabilité 🙂

Publicités

Cuillères anti-galères

Alors que je me réveille tranquillement ce matin, et que je finis ma séance d’auto-roulage sushi dans ma couette en plume, je me dis qu’on va continuer sur une ambiance douceur. Hé oui, ce n’est pas tous les jours qu’on a son Lundi (sans le soleil, car à Paris, il pleut…beaucoup). Je me concocte un petit thé au lait qui rappelle l’Inde, et, vu l’état des courses, je me demande ce que je vais bien pouvoir manger pour répondre aux appels de l’estomac. Je tourne la tête : il reste des pommes….mmmm….quoi faire…ça y est j’ai trouvé !

« A chaque cuillère, j’oublie mes galères. »

Telle est la phrase instinctive qui m’est venue lorsque j’ai dégusté cette petite recette improvisée de compote de pomme-cannelle sur lit de caramel beurre salé (recette TRÈS simple, peu coûteuse et de saison).

Oui, oui, vous m’avez bien lu…

photo

La douceur-cocooning atteint son apogée avec une lecture du magazine Happinez 🙂

Ingrédients (pour 1 personne) :

  • 2 pommes (dans l’idéal, de vieilles pommes bien mûres que tu avais en tête de mettre à la poubelle…on lutte contre le gaspillage, vive la compote !)
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 1 cuillère à café de caramel beurre salé (Bretagne représente !)
  • 1 cuillère à soupe de sucre de canne

1)Epluchez et coupez en dès vos pommes (sans le trognon et pépins).

2)Mettez les morceaux dans une casserole avec un demi-verre d’eau, le sucre, la cannelle et laissez cuire environ 15 min, jusqu’à ce que les pommes soient fondantes.

3) Chauffez votre caramel et déposez-en une cuillère en fond de verre ou tasse. Puis versez votre compote par dessus.

Pour le goûter ou le petit déjeuner, c’est l’idéal 🙂

 

Succombez à une pause hari-colat

Dans mon boulot actuel, nombreuses sont les fois où je vois passer des recettes absolument fameuses sous mon nez. Non ce n’est hélas pas pour moi, mais pour les ateliers de sensibilisation à une cuisine plus équilibrée et plus diversifiée, animés par mes collègues. Mais en soi…qu’est-ce qui m’empêcherait de leur piquer une recette au passage pour la réaliser à mon tour ? 🙂

Ici, je vous présente un fondant au chocolat où la matière grasse est curieusement remplacé par…des haricots rouges ! Mais si vous savez ! Le pot de conserve de votre fond de placard que vous avez délaissé car yen avait marre du chili con carne répétitif. Je n’ai pas encore testé cette recette chez moi, mais en atelier, ça a fait l’unanimité ! Et rassurez-vous, on ne sent pas du tout le goût des haricots.

Recette fondant hari-colat

fondant-chocolat-500

L’image de mes rêves…

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 120 g de haricots rouges cuits
  • 80 g de sucre de canne
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 40g de farine
  • 80 g de crème fraiche
  • 2 gros oeufs
  • 10g de beurre
  • 200 g de chocolat noir dessert

1)Préchauffez le four à 170°C

2)Réduisez les haricots rouges en purée (avec un mixeur) puis ajoutez les sucres. Mélangez.

3)Rajoutez successivement les oeufs, la crème fraiche et la farine. Mélangez bien et versez à la toute fin le chocolat qui aura été fondu au bain-marie (ou au micro-onde).

4)Mettez la préparation dans des petits moules et enfournez pour 15 min.

Des spaghettis pas comme les autres

Après les tagliatelles remastérisées version 100% légumes, voici une recette testée depuis le fin fond de l’Ohio par notre chroniqueuse nutrition Amaia qui adore révolutionner le contenu des assiettes, pour notre plus grand bonheur! (promis on ne va pas vous refaire toute la gamme des pâtes).

_____________

En Amérique du Nord, selon un accord tacite, une fois le cap du 1er septembre passé, les festivités d’automne peuvent commencer. J’ai donc eu le plaisir de découvrir des étals américains débordants de potirons, citrouilles et autres courges d’hiver, avant même d’avoir pu me remettre des émotions de l’été. Soit, nous sommes donc en automne ! Il faut dire que la météo du Midwest est plutôt raccord avec cette frénésie frisquette.

Je n’écris pas aujourd’hui pour vous donner la recette du fameux PSL, ou Pumpkin Spice Latte, une boisson chaude épicée, sucrée et réconfortante, item hipster de l’automne. J’ai fait une crise de rejet aigüe après être tombée successivement sur des biscuits apéritifs à la citrouille, un dentifrice goût PSL, et sur un yaourt au pumpkin spice. De fait, j’ai décidé de ne pas rajouter ma pierre à l’édifice de ce marketing des premiers frimas. Cela dit, si vous êtes curieux, Starbucks fait son fonds de commerce hivernal avec le PSL ! Pour ma part, je resterai ad vitam fidèle au chai latte.

J’aimerais putôt vous confier une recette coocooning parfaite pour les journées pluvieuses et grises. Amis italiens et amateurs de pasta, veuillez passer votre chemin sous peine de crise cardiaque.

Pour tous les autres ! Oyez oyez, voici venu le temps de la *trompette tonitruante* courge spaghetti ! *pouin pouin pouiiiiiiiin* Les courges d’hiver sont globalement toutes délicieuses (on en parle, de la courge butternut et de son goût juste fou ?), mais le petit « truc » en plus avec celle-ci, c’est qu’une fois cuite, il suffit de la triturer légèrement avec une fourchette pour se retrouver avec des filaments semblables à des spaghettis. Oui, d’où son nom, il ne faut pas chercher bien loin… (Aparté ludique sur le sujet : cherchez noix de coco fesse sur google image. Mais de rien !)

La recette que je vous présente est une adaptation simple du ragù alla bolognese, pour une courge spaghetti farcie omnivore ou vegan.

Spaghetti végétal à la bolognaise

photo-1

Ingrédients (pour deux personnes)

  • 1 courge spaghetti
  • 250 g de viande hachée (ou viande végétale à base de pois-chiche)
  • 1/2 oignon blanc
  • De la sauce tomate en bocal (ou des tomates fraîches, du basilic, de l’ail et de l’origan pour une sauce maison)
  • Du parmesan selon votre goût et/ou de l’emmental AOP (ou un fauxmage râpé) pour gratiner le tout
  1. Préchauffez le four à 190°C.
  2. Préparation de la courge : coupez la courge en deux dans le sens de la longueur, évidez les pépins, puis déposez chaque moitié de courge sur une plaque recouverte de papier cuisson. La chair de la courge doit être posée sur le papier.
  3. Cuisson de la courge : 40 min à 190°C, voire quelques dizaines de minutes supplémentaires en fonction de la taille de la courge.
  4. Préparation de la sauce : faites revenir dans une huile d’olive une moitié d’oignon émincé, puis ajoutez la viande ou un substitut. Optionnel: j’ai à cette étape ajouté un peu de bouillon de poule maison, beaucoup de curry, du paprika, du basilic, et un peu de noix de muscade (oui, « curry – basilic », cette association n’a aucun sens, mais c’était bon). Avant que votre viande ne soit totalement cuite, vous pouvez rajouter la sauce à la tomate dans la poêle, mais personnellement je l’avais directement rajoutée à la courge ! Une fois la sauce prête, réservez.
  5. Prendre l’apéro en attendant que la courge finisse sa cuisson : autant joindre l’attente à l’agréable.
  6. Préparation de la courge farcie : sortez la courge du four, et retournez chaque moitié. Laissez refroidir, puis à l’aide d’une fourchette, triturez la masse de la courge jusqu’à l’obtention de filaments.
  7. Puis ajoutez la sauce bolognaise (ou la sauce tomate, puis la viande revenue aux oignons). Parsemez le tout de fromage râpé, selon son goût (je n’avais qu’un vieux reste de parmesan vu que je n’achète plus de produits laitiers).
  8. Il n’y a plus qu’à passer les courges au four à nouveau, en mode grill pour gratiner le tout, et elles sont prêtes à être dégustées ! A noter que vous pouvez retirer les « spaghetti » de leur écorce et les servir comme de « vraies » pâtes. Je les cuis de cette manière uniquement pour m’épargner la vaisselle…

Elles sont aussi très bonnes réchauffées au four micro-ondes pour des repas réconfortants au boulot ou à la fac, mais rien de tel qu’un bol de spaghetti végétal devant une bonne série et avec un verre de Bordeaux pour une soirée coocooning ultime 🙂

 

The initials BB

Sur des airs de Gainsbourg, on annonce BB : le « Brunch au Bagel »! Car le Bagel est sans doute la chose la plus merveilleuse peuplant cette terre. Ce dimanche à la casa, je reçois le collègue breton avec qui j’avais partagé 9 mois en Inde, et là: faut envoyer l’artillerie lourde, car il vient armé d’un autre pote breton (osef, moi je suis armée d’une chocolatine #teamsudouest). C’est parti donc pour les impressionner le temps d’un bon brunch. Quoi de mieux pour mon favori:

Bagel Saumon frais* au fromage frais et fines herbes

photo2

Ingrédients (pour 4 bagels):

  • 4 pains bagels (les graines de pavot sur le pain c’est topitop!)
  • 4 tranches de saumon fumé (ou truite fumée ici, c’est moins cher, et en plus, ça vient de Bretagne….oui même le poisson s’y met!)
  • 1 pot de philadelphia ail et fines herbes
  • Quelques feuilles salades iceberg
  • 1 tomate

1)Toastez vos pains coupés en deux au four environ 10 min pour qu’ils soient bien croustillants.

2)Coupez des rondelles de tomate. Tartinez ensuite vos pains avec le fromage et assemblez votre bagel comme il se doit.

 

Croquez et c’est gagné! 🙂

Mushroom surprise

Parce qu’on est Vendredi, et que « Vendredi, tout est permis! », je vous mets en ligne une petite recette qui fait du bien et qui va vous faire chanter l’Ave Maria dans la cuisine ce week-end. Toujours dans le mouvement #Kéto, c’est à dire un régime alimentaire où l’on diminue sa consommation de féculents (dont Caroline est adepte, sacrée sista!), voici le Burger que je nommerai:

Burger « Fauve de champi' »

photo 2 (4)

(Je crois que toi et moi, on va bien s’entendre mon p’tit…grrrrr)

Ingrédients pour deux personnes

  • 4 gros champignons (oui, oui, limite de la taille de ma main, BAM!)
  • Quelques feuilles de laitue
  • 1 Oignon rouge
  • Quelques tranches de cheddar (autant que tu veux, il n’y a aucune limite quand on parle de fromage – je rappelle-)
  • 2 steack hachés ou 2 steack végétariens
  • 1 tomate (oui, c’est la saison!) 
  • Sel
  • Poivre
  • Optionnel : Paprika ou épices mexicaines

1) Faites cuire vos steacks (végé ou non), selon la cuisson de votre choix. Avec le jus de la poêle, faites caraméliser vos petits oignons rouges.

2) Mettez les champignons au grill environ 15-20 min. Quand c’est prêt, sortez-les et laissez-les un peu refroidir.

3) Composez et assaisonnez votre burger comme bon vous semblera.

Souriez, c’est l’été! 🙂

Kéto Attitude

Pour tous les petits hipsters qui sommeillent dans nos âmes et qui veulent se démarquer du conformisme, voici la recette de la sista Caroline  partisane de menus délicieux et pauvres en glucides. Pour info le régime « Kéto » c’est 70% de  lipides, 25% de protéines et 5% de glucides dans l’assiette! B.R.I.N.G  I.T  O.N!

Boeuf Strogonoff et Riz de chou fleur

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 300 g de filet de Boeuf
  • 400 mL de crème fluide
  • 1 gros oignon
  • 250 g de champignons frais
  • 2 gousses d’ail
  • 1 bouquet de persil plat
  • 1 c.s de fond de veau
  • 1 chou fleur rappé
  • 1 c.s de beurre
  • Sel et poivre du moulin

1) Emincez le boeuf selon vôtre préférence. Salez, poivrez et réservez au frigo.

2) Emincez l’oignon, l’ail et les champignons. Faites chauffer le beurre dans une poêle et rissolez le tout jusqu’à ce que l’oignon soit tendre et de couleur dorée (env. 7/8 min).

3) Ajoutez la viande et la saisir 2 minutes de chaque côté.

4) Ajoutez la crème, le persil haché et le fond de veau, et laissez mijoter environ 10 minutes jusqu’à épaississement de la sauce.

5) Râpez le chou fleur en entier et faites revenir à la poêle en utilisant une noisette de beurre, ou de l’huile de cuisson.

6) Assaisonnez selon vos goûts et servez ensemble.

                                                                C’est kikoo, c’est Kéto! 🙂                                                                                                                               photo-kecc81to