La Cuisine Responsable

food-issue2

 

Les 10 commandements de la Cuisine Responsable et de l’Alimentation Durable

 

  • Prenez le temps quand vous faites vos courses

Plus facile à dire qu’à faire, je sais…Mais il s’agit ici d’un moment pourtant si important (oui, je rappelle qu’on va acheter de quoi se nourrir…je dis ça je dis rien). Tout est une question d’organisation! Ne choississez pas d’exécuter la corvée des courses un Samedi après-midi au centre commercial d’à côté ou n’amenez pas vos enfants en bas âge  avec vous par exemple, car cela rendra la moment vraiment infernale (stress, bruit, pression…). Prenez donc le temps de sélectionner vos ingrédients qui serviront à embellir vos plats du quotidien.

  • Diversifiez vos modes d’approvisonnement

Fini le réflexe « Allez directement au Supermarché sans passer par la case départ »! Marché du quartier, vente à la ferme, AMAP, vente directe en ligne (La Ruche qui dit Oui, le Drive Fermier), vieilles petites épiceries (où tu croiseras les amis de tes parents ET de tes grands-parents, nouvelles épiceries à tendance vegan ou sans emballage…Bref le monde merveilleux de l’approvisonnement en miam-miam est infini! Pour y aller progressivement, choississez une catégorie d’aliments (ex: fruits et légumes) que vous irez chercher chez une de ces alternatives.

  • Pimpez le contenu de votre assiette

Je ne cesserai de le dire mais la diversité, il n’y a que ça de vrai! Le temps du steak/haricots verts ou coquillettes/jambon est revolu, place à une cuisine où on met des épices, des nouveautés, des couleurs et des saveurs (céréales, graines, légumes…). Pas besoin d’être un pro de la cuisine et d’être inspiré H24: il existe plein de recettes simples à réaliser, rapides, bonnes pour tes papilles et pour ton corps 🙂

  • Pensez qualité plutôt que quantité

Concernant la viande et les produits d’origine animale (oeufs, fromage, lait, miel), mangez en moins mais de meilleure qualité. Si les arguments environnement et conditions d’élevage n’arrivent pas à vous convaincre, pensez au goût qui fait beaucoup la différence.

  • Apprenez à parler le langage des Signes

Signes de qualités, les labels sont parfois difficile à comprendre et à suivre. AOC, AOP, IGP, Label Rouge, Pêche Durable, Agriculture Biologique…Quand on a oublié de réviser, c’est dur! Pour apprendre à parler le language des étiquettes et des labels, voici un guide sympa de l’INAO (Institut National des Appelations et Origines).

  • Posez des questions sur les produits que vous achetez et consommez

Qu’est-ce que ce truc contient exactement? De quel type d’agriculture provient mon légume? Dans quel contexte cet animal a-t-il été élevé et abbatu? Cette marque et cette entreprise nuisent-elles à l’environnement?….Bref, réflechissez sur ce que vous achetez. Vous êtes ce que l’on appelle un Consom’acteur car vous avez un grand pouvoir à travers tous ces petits achats. Donc on n’hésite pas à parler et échanger avec le vendeur, le caissier, le fermier, l’épicier sur leurs produits et à se renseigner en parallèle.

  • Limitez les produits transformés et le « tout-prêt »

Réconciliez-vous avec la cuisine. Utilisez vos sens, touchez vos produits, observez les, goutez les, re-apprenez à vous connecter à cet univers fascinant qu’est la cuisine. Vous méritez de manger quelque chose de bon pour votre corps. Donc laissez tomber les plats tout prêts de supermarché à réchauffer au micro-ondes en 5 min (la plupart contiennent trop de sel, de sucres, de conservateurs et autres additifs) et prenez plaisir à concocter de bons plats par vos soins

  • Privilégiez les produits frais, de saison et locaux

Oui c’est assez répétitif comme argument mais c’est la base pour à la fois valoriser les terroirs de nos régions et pour limiter le coût économique et environnemental très conséquent de produits qui viennent de l’autre bout du monde par avion. Voici un petit guide pour les produits de saison en France.

  • Partez à la rencontre de ceux qui rendent tout cela possible

De la terre à l’assiette, le chemin est long et compliqué parfois. Alors pour les prochaines vacances ou pour une escapade le temps d’un week end, retournez aux sources même et re-découvrez le métier d’agriculteur et de paysan (à connotion plus sociale) grâce à l’agritourisme. Je vous recommande le réseau le plus connu par chez nous : Bienvenue à la ferme.  Après tout, on partage tous la même passion pour la bouffe 😀

  • Informez-vous sur les enjeux de l’alimentation et de l’agriculture actuels

Lisez et tenez vous au courant de ce qui se passe autour de vous et qui se retrouvera dans votre assiette et dans votre corps. Lois, innovations, débats…L’actualité en environnement et agriculture (en France et dans le monde) ça vous concerne plus que vous ne le croyez 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s